Couches jetables ou lavables ?

1

bébé et sa couche

L’arrivée imminente d’un bébé dans la sphère familiale implique quelques bouleversements et quelques choix cruciaux de matériel adapté. Parmi les questions soulevées, le choix entre Les couches lavables et les couches jetables s’avère être une problématique primordiale, vectrice de pratiques plus ou moins écologiques. Afin d’aider les jeunes parents dans leur choix, cet article décrypte les avantages et les inconvénients des deux typologies de couches pour bébés.

D’un coté, il y a les couches lavables…

La désignation correspond à une couche faite en matières écologiques, issues du recyclage des matériaux en plastique. Cette dernière, loin des langes lavables de nos grands-mères, revêt désormais des formes ergonomiques et emprunte son apparence aux couches jetables en y apportant des teintes de couleurs variées.

La couche lavable peut presque être considérée comme un vêtement à part entière dans la garde-robe premier âge de votre enfant. Ce dernier peut la porter seule en été ou en intérieur. La couche lavable se décline en trois catégories selon sa forme et son pouvoir couvrant, la couche TE1, la couche TE2 ou la couche type lange. La couche lavable présente deux avantages principaux, le premier est d’ordre économique et le second est d’ordre écologique. Les couches lavables sont commercialisées en paquet de contenance variable mais conséquente, à des tarifs peu onéreux. Le fait de pouvoir les laver à volonté et de les réutiliser permet une économie très rapidement appréciable par rapport aux couches jetables.

Les couches lavables sont également doublement bénéfiques pour la planète. D’abord parce que les matériaux qui les composent ne puisent aucunement dans les réserves naturelles et ensuite parce qu’elles représentent un volume minime de déchets, de nature biodégradables, contrairement aux couches jetables.

… de l’autre, les couches jetables !

La couche jetable est commercialisée en paquets de contenances variées et présente la particularité de devoir être jetée une fois salie. La couche jetable présente un léger avantage de praticité et d’hygiène d’après certaines études menées auprès de panels de parents représentatifs. Certains d’entre eux apprécient le fait de devoir simplement se débarrasser de la couche souillée.

Cependant, la grande consommation qu’entraîne l’usage de la couche jetable et le budget associé la rende vite impopulaire. La couche jetable nécessite également l’usage de plusieurs arbres et de quantité de produits chimiques pour sa mise au point. Le volume de déchets, non biodégradables, qu’elle représente est donc très important et constitue une pollution durable. Son pouvoir couvrant et absorbant ne dépasse pourtant pas celui de la couche lavable.

La couche lavable, en dehors d’un aspect de facilité immédiate, représente donc un choix plus économique et plus écologique que la couche jetable, pour une qualité de protection équivalente.

VN:F [1.9.22_1171]
Vous avez aimé cet article ? Votez !
9.0/10 (1 vote)
VN:F [1.9.22_1171]
Classement: 0 (sur 0 votes)
Couches jetables ou lavables ?, 9.0 out of 10 based on 1 rating
1 commentaire sur l'article
  1. Je crois que vous m’avez désormais convaincue, je vais choisir des couches lavables pour mon bébé ! 😉 J’accouche dans 2 mois…

    VA:F [1.9.22_1171]
    Classement: 0 (sur 0 votes)
Une question ? Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>